Le guide de votre bien-être à domicile

Hydrothérapie

Comment choisir sa cure d'hydrothérapie ?

jacuzzi

© Pixdeluxe - iStockphoto

Il existe plusieurs types de cures d'hydrothérapie. Le choix de la cure se fait en fonction de ses attentes, de ses besoins ou de ses symptômes.
  1. La thalassothérapie
  2. Les cures thermales

La thalassothérapie

La thalassothérapie se pratique à des fins thérapeutiques ou pour retrouver un bien-être général. Les traitements se font à l'eau de mer, captée au large puis réchauffée, mais aussi avec d'autres éléments du milieu marin : la boue, les algues, le sable... La thalasso se pratique donc exclusivement en bord de mer.

L'objectif est de recharger et reminéraliser les organismes fatigués ou de soulager des douleurs dues au stress, aux carences ou à une mauvaise hygiène de vie. Elle permet non seulement de se soigner, mais aussi de se détendre. Divers soins peuvent être prodigués aux curistes : l'hydrokinésithérapie, la kiné balnéothérapie, l'hydromassage, l'affusion, l'illution d'algues. Outre les cures thérapeutiques, les centres de thalassothérapie proposent des cures de santé, pour faire face aux agressions de la vie quotidienne, des cures "forme et bien-être", pour prendre soin de sa peau et éventuellement perdre du poids, et des cures pré et post-natales.

La balnéothérapie

La balnéothérapie englobe tous les traitements par le bain. C'est une thérapie qui consiste à baigner le corps, entier ou par parties, dans l'eau. Les séances de balnéothérapie se déroulent en général dans une baignoire ou une cabine de douche, avec des pulvérisateurs orientables, qui expulsent des jets d'intensités variables. Chaude ou froide, l’eau propulsée a un effet massant, énergisant et nettoyant pour l'organisme et la peau. La balnéothérapie agit sur le bon fonctionnement du système cardio-vasculaire et la circulation sanguine. Elle permet également d'éliminer les dépôts de calcium dans les vaisseaux et de prévenir les varices. La balnéothérapie est idéale pour soigner les douleurs ligamentaires, musculaires ou osseuses, notamment, après des opérations ou des traumatismes. Enfin, la balnéothérapie peut être envisagée à des fins esthétiques, pour remodeler sa silhouette et tonifier le corps, car les jets favorisent l’élimination des calories et de la cellulite.

Les cures thermales

Le thermalisme s’est tout d’abord développé sous forme de thermes puis de bains publics pour aboutir aux stations thermales que l'on connait. Aujourd'hui, il existe plus de 1200 sources d'eaux thermales en France. La composition chimique particulière de ces eaux leur confère des vertus thérapeutiques reconnues. Le patient doit choisir un centre thermal ayant recours à une eau dont la composition minérale sera adaptée à sa pathologie. Le thermalisme propose un certain nombre de cures et de soins, pour environ une douzaine de pathologies. Les cures thermales conventionnées durent 18 jours et sont prises en charge par les organismes sociaux. Elles permettent notamment de réduire l'impotence, d'apaiser les douleurs, de dégager les voies respiratoires et de prévenir des récidives infectieuses. La cure thermale libre a plutôt un caractère préventif. Elle relève d'une volonté personnelle et peut être de durée variable. Il s'agit généralement de séjours courts (6 à 12 jours), dans un but de confort ou d'entretien physique.